Univers Lagoon

Boulanger d’un jour, boulanger toujours !

14 octobre 2020 | | Temps de lecture 4 minutes

pain

Quel luxe que de sentir lorsqu’on barre son catamaran, l’odeur du pain frais qui cuit au four un peu plus bas dans la cuisine ! À la base de notre alimentation, le pain est d’autant plus précieux en croisière qu’il s’utilise avec de nombreux plats faciles à préparer (pâtés, rillettes de poisson, fromages…). Faire son pain est en fait beaucoup moins difficile à faire soi-même qu’il n’y paraît, et très satisfaisant. Alors… N’hésitez plus, à vos fourneaux !

 

Voici les ingrédients incontournables de la préparation

Pour 1 kilo de farine :

– 1/2 litre d’eau. Il vaut mieux ne pas faire de mélange entre eau douce et eau de mer comme il est parfois conseillé : le sel de mer contrarie l’action de la levure avant qu’elle soit incorporée à la farine. Prenez plutôt l’eau douce des réservoirs, et non celle du réfrigérateur. N’hésitez pas à la faire tiédir si vous ne naviguez pas dans des contrées tempérées.

– 1 bonne cuillère à soupe de beurre doux

– 12 à 15 grammes de levure. En général, on utilise des sachets de levure déshydratée qui sont calibrés à 5 ou 7 grammes. Il faut donc en utiliser 2 à 3 sachets ici. Ne forcez pas sur la levure, un excès n’aide pas la préparation à lever. De plus, elle donne un arrière-goût amer.

–  2 cuillères à soupe de sel

 

Préparation :

– Dans un grand saladier, mélangez la levure à l’eau. Battez au fouet jusqu’à ce que le mélange soit homogène. Laissez reposer un quart d’heure et mélangez une nouvelle fois.

– Versez l’intégralité de la farine en mélangeant régulièrement.

– Ajoutez le sel, ainsi que le beurre.

– Lavez-vous les mains, séchez-les puis passez un peu de farine dessus.

Vous pouvez commencer à pétrir dans le saladier. Le but est de faire une première boule, et de récupérer toutes les traces sur les bords du saladier.

L’idéal est ensuite de retirer la boule et de la travailler à même le plan de travail. Certains catamarans Lagoon sont équipés de Corian®, une surface particulièrement adaptée. En effet, elle reste non poreuse et donc hygiénique !

Séparez la boule en deux. Tapez la première sur la seconde et répétez l’opération. Reformez la boule entière, séparez-la à nouveau et ainsi de suite. Ajoutez un peu de farine si le mélange devient collant.

– Remettez la boule entière dans le saladier, couvrir d’un torchon propre et laisser reposer une heure. La meilleure place pour faciliter la montée du pain à ce stade, est de la placer au chaud. Et à bord d’un catamaran Lagoon, tant qu’on ne navigue pas sous les tropiques, le meilleur emplacement reste… la cale moteur !

 

pain cuit

Cuisson :

– Comme la boule a gonflé dans le saladier, il faudra sans doute l’aplatir pour qu’elle convienne à la géométrie du four.

– Saupoudrez un peu de farine dessus

– Préchauffez le four à 220° C et enfournez. Cuire environ une heure en baissant d’un cran tous les quarts d’heure.

A la sortie du four, badigeonnez le pain avec un peu d’eau pour lui donner un aspect plus brillant.

 

Laissez libre cours à votre imagination : Une fois vos premiers pains réussis, vous pourrez varier les plaisirs en incorporant à la farine d’autres ingrédients : graines d’anis, cumin, sésame, olives dénoyautées, fruits secs, lardons, petits dés de fromage, etc…

 

Bon appétit ! N’hésitez pas à nous partager vos pains faits maison en commentaires.