Carnet de voyages

Il fait chaud ?

11 janvier 2013 | | Temps de lecture 3 minutes

L’hiver est bien là ! Et donc il est bon de penser aux coins chauds du globe. Pour cela j’ai demandé à Axel Silgmann travaillant chez Segel Sport Resch (un distributeur Lagoon allemand, dit « Gérard Depardieu ») de nous donner envie de naviguer au soleil. Voici des petits extraits de sa dernière croisière.

Aéroport de départ : Cologne en Allemagne. Vol Air France n°AF 076, le 18 mai 2012.

Ce vol va nous mener à l’autre bout de la terre, jusqu’à notre Lagoon 500 à Papeete en Polynésie française. L’odeur de l’hibiscus, du frangipanier et des fleurs exotiques sont partout dans l’air dès notre arrivée.

Notre première escale se fit à l’île de Moorea. En mai 1769, James Cook s’arrêta dans cette baie qui garda son nom. 243 ans après nous sommes passés par cette île pour continuer vers Bora Bora au nord ouest.

Un arrêt au Yacht club de Bora Bora et au restaurant Bloody Mary qui sont des lieux célèbres où chaque plaisancier devrait venir au moins une fois dans sa vie et on repart, toujours vers le nord.

Sous la Croix du Sud, notre Lagoon 500 avance agréablement avec un vent venant du sud-est vers l’île de Huanine. Encore une île avec des superbes mouillages et une population fantastique.

La ligne de pêche définit notre menu du jour : steak de thon, sashimi, poisson cru… si vous ajoutez les cocktails et les plages de rêve, cela donne un avant goût du paradis.

Un endroit à ne pas manquer est Maupiti ,un des atolls les plus sauvages. Paix, solitude et symbiose avec la nature rythment notre quotidien. La plongée avec et sans bouteille dans cette fabuleuse nature sous-marine révèle un monde aquatique fait de tortues et de raies Manta.

Les fermes perlières et les plantations de vanille ont rythmé nos excursions terrestres en 4×4 au travers de la jungle de l’île de Tahaa. La visite chez nos amis Leo et Lolita nous a rapproché de ce bel état d’esprit tahitien et de sa population.

Notre Lagoon 500 de chez Tahiti Yacht Charter était parfait, sans problème comme toujours donc merci encore à Monette.

De retour en Allemagne, quelques bâtons de vanille prennent déjà un bain dans un rhum du Guatemala. Ce dernier attend l’évocation de ces délicieux moments et souvenirs de cette belle Polynésie française tout en songeant à une future croisière dans ces eaux en 2014 avec un Lagoon 52 !