Carnet de voyages, Univers Lagoon

Journal de bord du SEVENTY 8 : La traversée de l’Atlantique

20 décembre 2017 | | Temps de lecture 4 minutes

A Cannes, cet automne, un équipage de 5 personnes est monté à bord du SEVENTY 8. Son challenge ? Rejoindre Fort Lauderdale pour présenter le bateau au salon nautique. Traverser l’Atlantique avec un motor yacht, reste une aventure audacieuse. L’équipage nous raconte sa transatlantique :

« Nous avons traversé l’Atlantique entre Las Palmas aux Canaries et Antigua aux Antilles, mais notre périple a réellement commencé à Cannes. Après le Yachting festival, évènement qui a dévoilé au monde le nouveau Motor Yacht de Lagoon, nous avons pris la mer vers Las Palmas. Ces quelques premiers milles nous ont permis d’appréhender ce SEVENTY 8, de comprendre son fonctionnement et de nous familiariser avec ses espaces qui allaient devenir nos lieux de vie pour une dizaine de jours. Une fois arrivée à Las Palmas, les choses sérieuses ont pu commencer : nous avons fait le plein de carburant et nourriture pour nous préparer au challenge. Et nous voilà partis à l’aventure !

Dans l’ensemble nous avons eu un temps clément, avec peu de vent et une mer calme. Si nous avons rencontré quelques grains, ils furent anecdotiques. Ces conditions idéales nous ont offert de magnifiques paysages. Des couchers de soleil incroyables et une mer scintillante, parfois lisse, parfois ondulée.

Ce temps paisible, nous a permis d’organiser des quarts de 2 heures, où une personne était en charge d’une tâche particulière : le ménage intérieur, le nettoyage extérieur, etc. Avec 5 membres d’équipage, nous tournions sur 10 heures et le quart de chacun avançait de deux heures à chaque fois. La passation entre les quarts durait entre 5 et 10 minutes environ sauf cas particulier.

Nous pensions nous retrouver seuls au milieu de l’Océan, ça n’a pas été le cas ! Nous étions souvent entourés de dauphins, plongeant aux abords du bateau, de poissons volants semblant suivre le même itinéraire que nous et de petits oiseaux marins, venant par curiosité visiter le pont du bateau. Nous avons même eu la chance de rencontrer deux baleines qui ont rapidement changé de cap pour nous laisser seuls dans l’immensité de l’Atlantique.

Après plusieurs jours à bord, nous avons ressenti le besoin de nous distraire autrement qu’en admirant le bleu du ciel et de la mer. Nous avons entrepris une conception de puzzles, chacun à tour de rôle (entre deux quarts) nous apportions notre pierre à l’édifice pour finir ses puzzles avant notre arrivée à Antigua. Nous avons également souhaité faire du sport et nous avons instauré des séances de yoga parfois sur le Flybridge pour tester notre équilibre, parfois dans le carré quand la mer était trop agitée.

Un autre élément important dans une transatlantique : la nourriture ! Avec un réfrigérateur plein à craquer, nous avons établi des quarts de cuisine qui nous ont permis de tous participer à l’élaboration de bon petits plats ! Le capitaine nous a fait l’honneur de préparer un dîner grâce au Barbecue du Flybridge. Un délice ! Et en bon français, nous avons même pu profiter d’un délicieux poulet du dimanche, tous ensemble !

Après 12 jours et 18 heures de mer, nous avons atteint Antigua. C’était l’occasion de faire le plein de carburant et de piquer une tête dans les eaux antillaises. Le repos fut de courte durée, car le SEVENTY 8 était attendu sur le salon de Fort Lauderdale.

Cette dernière partie d’aventure nous a permis d’établir un bilan de notre traversée. Il y avait 2800 nm (soit 5185 km) entre Las palmas et Antigua. Notre vitesse de croisière fut de 8,5 nœuds pendant 11 jours. Le bateau consommait 11 litres par heure et par moteur. Un chiffre remarquable pour un bateau extraordinaire ! Nous sommes ravis et fiers d’avoir réussi à traverser l’Atlantique, sans encombre, à bord de ce motor yacht d’exception ! »

L’équipage Lagoon SEVENTY 8 N°1