Carnet de voyages

Un tour du monde : Feel so good

2 octobre 2019 | | Temps de lecture 2 minutes

Carlo gobbetti avait un rêve d’enfant : Voyager dans le monde entier. C’est avec la citation de Sant Agostino en tête : « Le monde est comme un livre, celui qui ne voyage pas, n’en lit qu’une seule page. » qu’il est parti lire les pages du monde à bord de son 620 nommé Feel so good.

Notre Lagoon

J’avais en fait deux rêves : voyager mais également avoir une villa près de la mer, car j’adore la pêche. Un jour j’ai vu la présentation d’un 560 à la télévision et j’ai décidé de me rendre sur le salon de nautique de Gêne pour voir les Lagoon en vrai. A peine le pied posé sur le 620 en exposition, je suis tombé amoureux de ce catamaran. Il répondait à mes rêves de villas et de voyage.

Mon agent Lagoon Alberto Munari a été une excellente surprise car il m’a suivi dans ce tour du monde et il m’a toujours apporté son aide depuis le premier jour. Il m’a même accompagné à Bordeaux pour nous aider, l’équipage et moi, à appréhender le bateau.

Notre périple

Le 620 a été ma villa flottante aux Maldives, aux Seychelles, en Polynésie française, à Madagascar, en Australie, aux îles Galápagos, dans les Caraïbes et notamment l’archipel de Los Roques, ma destination favorite.

Au début, ce n’était pas gagné je n’avais jamais navigué à la voile, mais après quelques jours, j’étais capable de rester seul lors de mes quarts de nuits. Mon équipage est super, il est composé du Capitaine Stefano Pardini et de Mirko Torrisi. Ils sont capables de maximiser les performances de Feel so good tout en assurant la maintenance du bateau.

Durant ce voyage nous avons traversé l’Atlantique, l’océan Pacifique, l’océan Indien et le Cap de Bonne Espérance. C’est bien la preuve que les Lagoon peuvent facilement se prêter à des croisières hauturières. Je me souviens notamment d’une fois où nous surfions sur une vague à 27.7 nœuds dans l’océan atlantique, le comportement du bateau était simplement parfait.