Univers Lagoon

VOILE & YOGA

28 mai 2019 | | Temps de lecture 4 minutes

Ma famille et moi-même (Alessandra) avions un rêve depuis plusieurs années : vivre à bord d’un bateau pendant 2 ans, sillonner les océans, découvrir de nouvelles régions et populations autour du globe et rejoindre des destinations seulement à la force du vent.

La navigation n’était pas une découverte pour nous, forts de 20 ans d’expérience en monocoque. Pendant longtemps nous avons eu la photo d’un Lagoon 42 en fond d’écran sur l’ordinateur familial, chez nous, au Brésil. Nous avons toujours voulu vivre en mer, mais j’avais une crainte à propos d’un mode de vie sur l’eau : j’avais peur de devoir abandonner le yoga que je pratique tous les jours. Je savais que cela serait un challenge et à chaque fois que nous visitions un bateau, ma première question était : est-ce qu’il y a assez de place pour que je pratique le yoga ? Nous cherchions un bateau alliant la performance et l’habitabilité, c’est comme ça que nous avons fini par acheter un catamaran pour notre aventure familiale. Nous avons acheté le bateau de notre fond d’écran, un Lagoon 42 !

Nous avons reçu notre catamaran nommé Biguà en Février 2018. A bord, dans le cockpit arrière, j’ai assez d’espace – et même plus qu’il n’en faut – pour poser mon tapi de yoga ! Nous avons commencé notre navigation dans des eaux froides du globe, ça été très dur et même avec les vitres latérales du cockpit fermées, il était impossible de rester dehors à faire du yoga sans geler ! J’ai donc dû me résoudre à le pratiquer à l’intérieur du catamaran ! J’ai trouvé un espace dans ma cabine où mon tapi de yoga rentré parfaitement sur le sol. A cette époque nous n’avions pas encore fait installer le chauffage, nous avions seulement deux petits degrés à l’extérieur et nous avions un tout petit chauffage électrique pour réchauffer tout le catamaran. Peu à peu les températures sont remontées et le cockpit est devenu mon terrain de jeu préféré !

Faire du yoga sur un bateau n’est pas simple ! Parfois de nouvelles douleurs apparaissaient lors de certaines postures à cause des mouvements du bateau. En fonction de la mer, j’ai parfois dû abandonner mes séances quotidiennes pour ne pas me blesser. Mes séances de yoga à terre commençaient à me manquer. Néanmoins, je savais que j’étais en train de vivre un rêve, une aventure hors norme et que malgré tout je ne pouvais pas regretter ma vie à terre.

J’ai donc dû aménager mes séances : j’ai appris que je ne pouvais pas réaliser toutes les postures, j’ai dû adapter ma pratique du yoga, veiller à ne pas me blesser et appréhender les mouvements du catamaran, etc. Après plusieurs mois, on peut même dire que j’ai développé ma propre méthode de « Yoga Ashtanga en mer » !

Même si cette vie à bord nécessite de nombreux aménagements de ma pratique je sur heureuse de ma vie en mer, instable et mouvante. Nos voyages en Europe, en Méditerranée, dans les îles Canaries, ainsi que notre traversée de l’Atlantique m’a appris à adapter ma pratique, en fonction des océans traversés et des conditions rencontrées. J’ai même appris à faire du yoga dans d’autres endroits du catamaran comme sur les jupes arrières !

Mon véritable plaisir est de pratiquer le yoga lorsque nous sommes au mouillage, tôt le matin, avec une mer calme, juste avant le lever du soleil. Je sens les premiers rayons du soleil sur ma peau, c’est dans ces moments-là que je suis reconnaissance de vivre cette incroyable expérience !