Univers Lagoon

Un transatlantique avec des produits frais c’est possible !

15 juin 2021 | | Temps de lecture 5 minutes

Vous êtes en train de préparer un transatlantique et survient la question de l’avitaillement ?

Vous êtes tombé au bon endroit, cet article est fait pour vous !

Vous allez découvrir les secrets de l’équipe r’Ose Transat pour gérer la nourriture à bord.

 

R’Ose Transat, c’est un équipage de 6 femmes qui ont pris le large à bord d’un Lagoon 42 dans le but de reprendre confiance en la vie après avoir vécu l’épreuve du cancer du sein. Du 4 au 28 novembre 2019 elles ont navigué accompagnées d’une femme médecin et d’une skippeuse.

Pour avoir une vue d’ensemble sur la nourriture qui leur était nécessaire, elles ont contacté une association d’amateurs de plaisance pour avoir des conseils. Cependant, les propositions faites n’étaient pas leur goût : trop de conserves et pas assez de produits frais !

Trois membres de l’équipage ont alors décidé de se mettre au travail afin d’établir une liste des besoins. Leur objectif : manger bon, sain et frais ! Inspirées par le grand chef Yotam Ottolenghi, elles ont recensé les aliments dont elles avaient besoin. La sélection des produits frais qui peuvent se garder longtemps, tel était leur secret. L’organisation fut minutieuse, les menus ont été établis par les 3 cheffes de la troupe avec détails : les recettes, les ingrédients et les quantités.

 

À bord, la devise était la suivante : “Marin mal nourri, bateau pourri !”.

L’une de nos 3 cheffes nous a fait part d’une astuce : “pendant la traversée, je regarde comment se comportent les aliments frais : si les épinards sont en train de tourner de l’œil par exemple, je cherche la recette avec des épinards et le tour est joué.”

C’est ce qu’on appelle l’acte spontané. Alors, soyez observateur !

Après l’avitaillement arrive le rangement ! L’équipe r’Ose Transat a établi un plan spécifique de distribution des vivres dans le bateau “une équipe a établi les plans de stockage des aliments et les a affichés dans le carré”. Comme ça, plus aucun problème pour les chercher, chaque produit est rangé à sa place !

 

 

La nourriture a été comptée pour 25 jours avec 10 jours de marge, en cas de retard pendant la transatlantique.

À l’arrivée, l’équipage avait toujours quelques produits, comme des boîtes de conserve, du lait, du café … et ce avec uniquement un ravitaillement aux Canaries et un au Cap Vert ! Ainsi, 24 heures avant l’arrivée elles ont fait une escale à Barbat et ont donné le reste de la nourriture à des jeunes locaux.

Résultat de l’expédition ?

Le Lagoon 42 a offert à l’équipage “beaucoup de place pour cuisiner” ce qui leur a permis de garder le moral tout au long de la navigation.  De plus, elles ont bénéficié de beaucoup d’espace de stockage pour ranger. Elles ont ainsi pu conserver longtemps les produits frais avec lesquels elles préparaient des repas succulents.

 

Nous vous avons réservé un petit bonus ! La fameuse recette préférée des jeunes femmes pendant leur traversée !

Courge butternut rôtie aux oignons de Ottolenghi.

Recette pour 2 à 4 personnes :

 

Ingrédients nécessaires :

  • 1 courge butternut de 1 à 1,2kg
  • 2 oignons rouges
  • 3 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • Sel, poivre
  • 3 cuillères à soupe de tahini (pâte de sésame)
  • 1 cuillère à soupe de jus de citron fraîchement pressé
  • 2 cuillères à soupe d’eau
  • ½ ou 1 petite gousse d’ail
  • Zaatar (mélange d’épice du Moyen-Orient)
  • Persil ou coriandre frais

 

Préparation :

  • Préchauffer le four th. 7 (à 210°).
  • Laver et brosser la butternut puis la couper en tranches de 2cm d’épaisseur. Eplucher les oignons rouges et les couper en gros quartiers (4 à 6 selon la taille de l’oignon).
  • Placer les quartiers de butternut et d’oignons dans un grand saladier, arroser avec l’huile d’olive et assaisonner avec le sel et le poivre. Bien mélanger puis verser sur un plat de cuisson (côté peau en-dessous) et faire rôtir pendant 50 min environ, le temps que les légumes soient tendres et bien colorés (surveiller la cuisson des oignons qui cuisent plus rapidement).
  • Préparer la sauce tahini : mélanger la tahini avec le jus de citron et l’ail écrasé ou pilé. Ajouter l’eau petit à petit en fouettant pour obtenir une consistance onctueuse et coulante comme un miel liquide (rectifier en ajoutant de l’eau ou de la tahini en fonction). Goûter et ajouter éventuellement un peu de sel (certaines marques de tahini sont déjà salées !).
  • Dans une petite poêle, faire chauffer ½ cuillère à soupe d’huile d’olive puis ajouter les oignons et un peu de sel. Faire dorer à feu doux en remuant la poêle pour une coloration homogène : les oignons doivent être juste dorés. Stopper la cuisson en transvasant les oignons frits dans un petit bol
  • Disposer des quartiers de butternut et d’oignons rôtis sur l’assiette, arroser avec un filet de sauce tahini puis ajouter quelques oignons frits et parsemer de zaatar et de persil ou coriandre cisel(é)e. Servir chaud, tiède ou froid en plat léger ou en accompagnement.

 

C’est prêt, vous n’avez plus qu’à déguster à bord !

 

Découvrez l’association : https ://www.rosetransat.com/